Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

accès rapides, services personnalisés
FACULTÉ DE CHIMIE
UPMC UFR 926

Ryad, un étudiant français de l'UPMC en Master 1 en Chine

 硕士第一年化学科学西工大

4 ans que je suis à l’université et 4 ans que les années se déroulent de la même manière. Rentrée, cours, TD, TP, CC et malheureusement à la fin : examen final. J’avais besoin de renouveau et ce renouveau me fut apporté par l’occasion de faire un semestre et un stage à l’étranger. Bien ! Cette idée est maintenant bien fixée dans ma tête, il est temps pour moi de partir. Partir, oui ! Mais où ? Europe, Amérique du Nord ? Je voulais quelque chose de différent. J’ai donc pensé à l’Asie. Quel est le pays le plus important d’Asie ? La Chine ! De plus, j’avais commencé à apprendre la langue chinoise car j’étais devenu curieux à propos de ce pays. Grandiose ! Me voilà parti pour aller étudier et faire un stage en Chine à la Northwestern Polytechnical University (西工大 pour les intimes).

En ce qui concerne l’université, l’encadrement est moins important qu’à l’UPMC. Les TD et les contrôles continus n’existant pas, le travail personnel fourni en dehors des heures de cours doit être plus important car comprendre un cours et savoir l’appliquer prend plus de temps lorsqu’on ne fait pas d’exercices corrigés avec un professeur qui nous aide. Toutefois, le volume horaire de cours est beaucoup moins important, ce qui permet d’accorder plus de temps aux révisions et aux loisirs.  Pour ceux qui aiment la liberté et qui aiment organiser leur emploi du temps comme bon leur semble, c’est tout à fait idéal. De plus certains cours ont un format assez peu utilisé en France mais qui reste néanmoins intéressant. Par exemple, pour certains cours, les rôles sont inversés. L’étudiant devient professeur et on doit donner un cours d’une heure tout en anglais devant des étudiants chinois. Bien sûr, pour préparer ce cours, le professeur vous aidera. Réaliser cette activité m’a permis de me donner plus confiance en moi pour parler en anglais devant un public.

En ce qui concerne le stage, l’ambiance est totalement différente de celle en France puisque même s’il peut y avoir une bonne entente au travail, il y a certaines limites à ne pas dépasser. Par exemple, peu de professeurs français invite toute la classe à dîner chez eux. En Chine, les camarades sont vus comme une famille et le laboratoire comme une seconde maison. L’intégration se fait ainsi très facilement et le travail d’équipe est plus performant.  Si vous vous sentez un peu perdus, n’hésitez pas à poser des questions, les Chinois seront ravis de vous aider à éclaircir tel ou tel interrogations.

Autour de Xi’an, deux chaînes de montagnes sont présentes dont l’une qui est classée comme l’une des cinq plus belles chaînes de la Chine. Le nom de cette dernière est Hua Shan (hua veut dire fleur en chinois et shan veut dire montagne). Paysage magnifique garanti !  L’un des atouts de la Chine est faible coût de la vie et la bonne qualité de la nourriture. Alors que la culture du surgelé est importante dans notre chère cantine du CROUS, la vraie cuisine reste conservée au pays du milieu. Même à la cantine de l’université, vous aurez droit à des cuisiniers qui cuisineront devant vous les plats que vous souhaiteriez déguster.  De plus, les chinois sont très sympathique. La présence d’étrangers reste très faible à Xi’an, ce qui rend les habitants très curieux à propos de nous et donc la discussion plus facile avec eux.

La barrière de la langue reste le principal défaut de Xi’an. Le fait de ne pas pouvoir parler Chinois vous rendra au début dépendant des natifs pour exécuter des tâches simples comme le shopping, aller chez le coiffeur, régler des détails administratifs etc … Mais passer du temps dans un pays permet d’en apprendre la langue et très vite, vous pourrez effectuer ces tâches en autonomie.

La plupart des personnes qui m’ont encouragé à faire un stage à l’étranger m’ont toutes dit la même chose : « On en ressort transformé ».  Jusqu’à présent, je ne comprenais pas réellement le sens de cette phrase mais maintenant que je l’ai vécu, je vous invite à saisir l’occasion et partir. Choisissez un pays qui vous convient et un labo qui vous plaît et vous en ressortirez transformés … dans le bon sens du terme ! Pour ceux qui sont intéressés par la culture chinoise, je recommande grandement d’effectuer un semestre au Pays du Milieu.

06/10/17

Traductions :

    Universités & institutions en coopération avec la faculté de Chimie de l'UPMC

     

     Europe

     Afrique

    Asie

    Amérique du Nord

    Océanie

     

     

    ---

     

     

    06/10/17